Choisir son modèle en tenant compte de sa pratique

 

En snowboard, il existe plusieurs catégories de planches selon que vous soyez plutôt freestyle, freeride ou passe-partout.

Si vous êtes plutôt freestyle, votre snowboard sera en général plutôt souple, plutôt symétrique et plutôt plus petit que la moyenne.

Si vous êtres plutôt freeride, votre snowboard sera plutôt long, plutôt rigide et plutôt directionnel. Sa spatule sera la plupart du temps plutôt longue et progressive afin de ne pas « enfourner » dans la neige profonde

Enfin, si vous être plutôt polyvalent, votre snowboard sera à mi-chemin entre les deux précédents. Ni trop souple ni trop rigide. Ni trop long ni trop court.

 

 

Choisir en fonction de son poids, sa taille et sa pointure

 

La morphologie est très importante pour le choix de son snow. Les femmes, par exemple, ont droit à du matériel adapté à leur taille, leur poids et leur force. 

Le facteur taille est très important et à croiser avec le type de pratique. A titre d’exemple, un homme mesurant 170 cm. et pesant 65 kilos choisira, s’il est plutôt freeride, un modèle mesurant entre 150 cm. et 155 cm. S’il est plutôt freestyle, un modèle mesurant entre 140 cm. et 147cm. et s’il est plutôt polyvalent un modèle mesurant entre 145 cm. et 150 cm.

La pointure, notamment si vous chaussez grand, est aussi un critère d’importance dans le choix final car il ne faudra pas que les pointes de vos boots tapent dans la neige au premier virage un peu appuyé. Au-dessus de la pointure 43, il existe en effet des snowboards spécialement adaptés. On les appelle les modèles « wide », « larges ».

 

 

 

Un snowboard se choisit en fonction de son niveau

 

Nous avons tous tendance à surestimer un peu notre niveau ! Le problème c’est qu’une fois sur la neige on peut en payer le prix fort, par exemple en étant dépassé par une planche trop rigide, vous empêchant d’évoluer en toute confiance. Pour autant, une planche un peu retors peut aussi nous aider à progresser en nous incitant à nous battre un peu plus qu’à la normale. Si il est clair qu’il faut laisser les modèles experts aux experts, on peut néanmoins envisager d’adapter son choix en fonction des objectifs de progression fixés.

 

 

Je règle bien mon snowboard… donc je glisse bien !

 

Votre modèle est sélectionné ? Passons au réglage. Une étape importante.

Commençons par le début et déterminez si vous êtes « goofie » ou « régular ». Pour mémoire et pour les néophytes, un « goofie » est un rider qui évolue pied droit à l’avant et un « regular » un rider qui évolue pied gauche à l’avant.

Ensuite, vous pouvez vous pencher sur l’écartement entre les 2 fixations. Ce dernier ne doit être ni trop important ni insuffisant. Posez-vous enfin la question de l’angulation de vos fixations. A part pour le frestyle, il est généralement conseillé de mettre un angle d’environ 5 degrès sur sa fixation arrière et un angle un peu plus prononcé, de l’ordre de 15 degrés, à l’avant.

 

 

Si vous n'avez pas trouvé réponse à toutes vos questions ici, n'hésitez pas à nous appeler au 04 50 65 17 39 ou à nous écrire à contact@laglisse.com

A très vite à La Glisse !